Juillet – Août

Bonjour à tous,

La saison de reproduction de nos oiseaux se poursuit, nous espérons qu’elle sera une bonne année pour votre élevage. N’hésitez pas à nous faire parvenir des photos pour enrichir notre site internet !!

Nous travaillons toujours sur l’organisation de notre Bourse prévue le 12 septembre (et non le 23 comme il a été indiqué par erreur sur notre site internet). Nous vous confirmons qu’après bien des discussions avec différents représentants d’Associations de Coulon concernant l’emplacement du Chapiteau, elle se tiendra finalement sur le stade des Sports route de Benet. L’accès à notre manifestation sera plus facile, de plain pied et nous disposerons d’un plus grand espace. Par contre, cette nouvelle organisation entraine un surplus de travail et malgré nos appels à l’aide peu de personnes se sont mobilisées… Nous aurons besoin de bras le vendredi après midi (installation des tables, montage des volières etc …) le samedi matin pour la mise en place des branchements, et le dimanche. La réussite de notre Bourse dépend de sa bonne organisation chacun doit donc se sentir concerné.

Vous trouverez en pièce jointe, le règlement de la bourse et le bulletin d’inscription qui doit être adressé avant le 20 août prochain.

L’entrée à la manifestation ne pourra se faire pour les exposants comme pour les visiteurs, que sur présentation d’une attestation de vaccination anti COVID (2 injections) ou pass sanitaire, ainsi que d’une pièce d’identité (pour les visiteurs). Le port du masque sera obligatoire pour tous.

Quelques exposants devraient également être présents et, comme l’année passée, il y aura possibilité de se restaurer sur place.

Nous avons appris, par le biais des réseaux sociaux que le CDE a prévu d’organiser le 52ème Championnat de France à CROISILLES (Pas de Calais) les 30 et 31 octobre. Il est dommage que cette information n’ait pas été communiquée au préalable, aux Présidents des Associations…

Une commande de bagues est prévue dans le courant du mois d’août. Le courrier et la fiche de commande vous seront adressés le moment venu.

Le Club AOCV85, dont plusieurs membres ont participé à notre Bourse l’an passé, organise une Bourse aux oiseaux à LONGEVILLE SUR MER les 21 et 22 août. Pour tout renseignement, contacter Joël BERNARD 06.10.84.63.96.

A très bientôt pour de nouvelles infos. En attendant, nous vous souhaitons un bel été et de bonnes vacances.

Amicalement,

Christian FOUARGE


Mai 2021

Bonjour à tous,

Nous espérons que vous allez bien depuis notre dernier journal. Nous venons de traverser une période particulière et devrions pouvoir reprendre une vie presque normale d’ici quelques semaines, tout en poursuivant les mesures barrières.

Anthony, Olivier, Valentin, Enzo, Oceane, Sarah, Lucas, Jean-Luc, Jonathan ont rejoint notre club depuis le début de cette année ; nous leur souhaitons la bienvenue. L’oiseau Club Coulonnnais compte désormais 9 jeunes adhérents. La relève est assurée !!

A priori, le Championnat de France à CHANTONNAY, n’aura pas lieu cette année ; cela reste bien sûr à confirmer. Nous n’avons aucune nouvelle du CDE depuis plusieurs mois alors que nous nous sommes acquittés de la cotisation annuelle. Nous nous posons des questions sur son devenir…
Nous reviendrons bien sûr vers vous dès que nous aurons des informations.

En ce qui concerne le courrier adressé à nos députés suite au projet de loi sur la maltraitance animale, nous avons reçu le soutien de G. FAVREAU et de JM FIEVET qui ont proposé de nous rencontrer pour en discuter. Un rendez vous pourrait être pris avec ces deux parlementaires. Nous sommes en attente de la décision des responsables des autres clubs du Département qui pourraient se joindre à nous. Nous ne manquerons pas de vous rendre compte de cet entretien. De son côté, M. MOULIER s’est engagé à nous faire part de la suite qui sera donnée à ce projet de
loi.
D. BATHO nous a fait savoir qu’elle est favorable à ce projet. Quant à R.CHICHE aucune réponse de sa part à notre courrier.

Notre bourse annuelle est toujours prévue le 12 Septembre ; nous nous tenons prêts (autant que faire se peut) malgré cette période d’incertitude…

Pour ceux qui le consultent, des nouvelles photos sont régulièrement ajoutées sur la page dédiée de notre site. Malgré tout, peu d’adhérents ont demandé leur inscription pour pouvoir se connecter et avoir accès à toutes les pages. Si c’est un problème de savoir faire, n’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons procéder à votre inscription et vous guider pour naviguer sur les différentes pages.

Le printemps est là, avec, nous vous le souhaitons, de nouvelles naissances dans vos élevages. Profitez bien de cette belle saison, même si en ce moment le temps est un peu capricieux .
Amicalement,

Christian FOUARGE


Février 2021

Chers Amis,
Nous vous espérons tous en bonne santé ; hélas nous n’en avons pas encore fini avec ce fichu virus,alors restons prudents.
L’Amicale des volières deux-sèvriennes nous a fait part de l’annulation (pour cause de virus) de sa bourse qui devait se tenir en mars ; nous relayons donc cette information.
Le 27 janvier dernier une série d’amendements concernant la détention d’animaux domestiques et non domestiques et, en particulier l’établissement d’une liste positive des espèces qu’il serait permis de détenir, ont été adoptés en séance ordinaire à l’Assemblée Nationale alors que peu de parlementaires étaient présents…Vous trouverez en pièce jointe, le courrier que nous avons adressé à
nos parlementaires suite au projet de loi (n° 3661) contre la maltraitance animale. Nous ignorons à ce jour si les autres associations d’éleveurs du département ont réagi de leur côté…
Comme vous l’aurez peut-être constaté notre site internet a changé. En effet, sur la page d’accueil, quand vous cliquez avec la souris sur les titres, des sous-titres apparaissent ; il suffit de cliquer dessus pour accèder aux articles. Nous l’avons enrichi de nouvelles rubriques. Nous vous invitons à le parcourir et à nous faire part de vos critiques, bonnes ou mauvaises qui nous permettront de l’améliorer et de répondre à vos attentes.
En ce qui concerne les bagues, la dernière commande devrait parvenir fin mars. La prochaine est prévue début avril.

Désormais, le CDE nous demande de régler les cotisations dès le changement de
millésime ; par conséquent les prochaines cotisations (5 € ) vous seront demandées en Juillet 2021 pour l’année 2022.
Une nouveauté : Chaque adhérent qui parrainera un ami se verra offrir un jeu de bagues lors de sa prochaine commande de bagues dès lors que cet ami aura réglé sa cotisation à l’Oiseau Club Coulonnais.
Notre bourse annuelle de septembre est toujours en cours de préparation. A ce jour, peu de volontaires se sont manifestés pour aider… nous renouvelons notre appel !
Rendez vous pour notre prochain petit journal. En attendant, continuez de prendre soin de vous
Amicalement,
Christian FOUARGE

Lettre aux parlementaires (sénateurs et Députés du département

OBJET : projet de loi 3661 contre la maltraitance animale.

M le

Le 27 janvier 2021 une série d’amendements concernant la détention d’animaux domestiques et non domestiques et, en particulier l’établissement d’une liste positive des espèces qu’il serait permis de détenir, ont été adoptés en séance ordinaire à l’Assemblée Nationale.

L’ensemble de la communauté ornithophile, mais également tous les détenteurs d’animaux d’espèces domestiques et non domestiques ont été très choqués de cette adoption devant une Assemblée quasiment vide !!!

Nous avons grandi entourés d’animaux, quelques fois d’origines plus insolites appelés aujourd’hui espèces non domestiques ou plus vulgairement NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) ; notre passion du monde ornithologique s’est concrétisée à l’âge adulte par la détention, l’élevage et la préservation de plusieurs espèces d’oiseaux, et ceci toujours dans le plus grand respect de leur bien-être.

Il faut savoir que depuis 2004, les oiseaux, malgré le fait que certains puissent encore les dénommer exotiques ou sauvages, sont quasiment à 100 % nés et élevés en captivité en Europe (exemple : le pyrrhura emma a été reproduit en France dès 1886). L’élevage et la détention répondent déjà à une législation très complète et restrictive régie par divers décrets et arrêtés

Ces amendements ont été exposés et soutenus par MM. VILLANI, DOMBREVAL et CHALUMEAU, mais rédigés par l’Association Code Animal pouvant être qualifiée d’extrémiste par le fait de défendre l’abolition de la détention de TOUT animal. Ce fut un choc, mais également une grande déception de voir amenée dans le débat parlementaire leur présentation, sous des motifs sciemment trompeurs, farfelus et fallacieux.

Parmi les arguments faussement objectifs, on peut relever :

– « la majorité des animaux est importée de pays extra-européens et dont l’origine est parfois illégale » :

L’élevage et la détention se sont extrêmement bien développés en France depuis une vingtaine d’années, ce qui permet aujourd’hui aux éleveurs et aux professionnels de l’animalerie de proposer à l’adoption des oiseaux issus d’élevages 100 % français ou européens.

– « alimentant un trafic qui conduit directement à un appauvrissement de la biodiversité »

S’il est vrai que quelques « coups de filet » font la une des journaux de temps en temps, il faut se rendre compte que ces oiseaux issus de trafic sont une part insignifiante, en rapport au nombre détenus sur le territoire et concernent essentiellement des espèces indigènes. Tous, passionnés que nous sommes, combattons ces pratiques mais surtout observons que leur étendue est souvent directement liée à l’augmentation des contraintes administratives mises sur l’élevage de ces espèces. Il faut être vigilants à ce qu’une contrainte administrative ne devienne pas contre-productive en matière de protection de la biodiversité…

– « zoonoses, sécurité publique »

Dans cette partie de l’argumentaire, il est évoqué la dangerosité de la proximité entre animaux sauvages non indigènes et humains. Dans l’ambiance actuelle, il est difficile de rester insensible à un tel argument ! Mais un minimum de prise de recul est nécessaire ; la cohabitation avec des oiseaux nés et élevés en Europe n’a rien de comparable à un marché de Wuhan…

Même si l’on peut s’accorder sur le fait que la législation française est compliquée en matière de faune sauvage élevée (malgré les promesses des simplifications administratives…), elle a le mérite d’exister et d’être déjà très très exigeante en matière de détention (à l’inverse de tous nos voisins européens)

Comme l’a souligné le Ministre de l’Agriculture M. Julien DENORMANDIE, l’arrêté du 8 octobre 2018 fixant les règles générales de détention d’animaux d’espèces non domestiques établit déjà la liste des espèces qui peuvent être détenues sans autorisation ou déclaration.

Il est également important de porter à votre attention que bon nombre d’éleveurs professionnels et particuliers participent activement à des programmes de sauvegarde et de réintroduction d’espèces.

Pour finir, il est regrettable de constater qu’à force d’entrisme, ce vote, obtenu dans un hémicycle quasiment vide, l’a été avec des arguments détournés et fallacieux, alors même qu’aucune fédération et association d’ornithologie, avicole, de terrariophilie ou, ne serait-ce que de la Commission Nationale Consultative pour la Faune Sauvage Captive n’ait été consultée dans l’élaboration de ce projet de Loi.

Pourrais-je vous suggérer de porter à la connaissance de l’Assemblée Nationale et du Sénat des dangers et dérives que pourraient poser de tels amendements, notamment le fait qu’une liste positive ne puisse pas objectivement prendre en compte l’ensemble des espèces non domestiques et domestiques, ce qui conduira forcément à une réduction de nos libertés sans pour autant prendre en compte les problématiques du bien-être animal, et en imposant simplement une interdiction de détention. Dans beaucoup de cas cela engendrera une impossibilité, pour la majorité des éleveurs, de participer à la préservation et à la continuité de beaucoup d’espèces déjà en voie d’extinction.

Le contexte économique actuel en France est aussi à prendre en considération ; tout un secteur d’activités serait fortement impacté, voire anéanti. Des éleveurs aux vétérinaires spécialisés, en passant par les animaleries, graineteries, distributeurs de matériel etc. Et ce, pour des raisons purement idéologiques. Tous sont aujourd’hui ouverts aux discussions autour du bien-être animal et mettent en place au quotidien des mesures amélioratives.

Pour toutes ces raisons, je souhaite vivement que vous portiez à ma connaissance votre avis sur le sujet et que vous relayiez cette requête au plus haut niveau de la décision française.

Je vous remercie pour l’intérêt que vous porterez à ce courrier et vous prie d’agréer, M le , l’assurance de ma parfaite considération.

Christian FOUARGE


Janvier 2021

Bonjour à tous,

Nous voici donc au début de cette nouvelle année ; nous vous
renouvelons nos meilleurs vœux pour 2021, surtout de bonne santé.
Comme vous vous en doutez, il n’est pas possible, au regard de
la situation actuelle de notre département face au COVID, de prévoir
notre Assemblée Générale. Néanmoins, nous restons optimistes, c’est
mieux pour le moral, et continuons de travailler sur nos projets même si
ce n’est pas facile actuellement. Nous anticipons d’ores et déjà
l’organisation de notre bourse du mois de septembre qui demande
beaucoup de temps, notamment pour la préparation les jours J et J-1
Nous faisons donc appel dès à présent aux volontaires pour
nous aider dans l’organisation de cette manifestation dont les résultats
profitent à tous les adhérents du Club. Si vous souhaitez nous rejoindre
pour cette aide ponctuelle, merci de me contacter.
Nous réfléchissons aussi sur une sortie pour remplacer notre
repas annuel dès que cela sera possible ; quelques idées ont germé dans
nos esprits, nous vous en reparlerons le moment venu…
Nous essayons de faire vivre notre Club et de le rendre
attractif ; mais sans vos critiques (bonnes ou mauvaises) et vos idées, la
tâche n’est pas aisée. Aussi, nous attendons toute suggestion de votre
part…
N’hésitez pas non plus, pour enrichir notre site internet, à
nous adresser des photos de vos oiseaux, ou d’oiseaux que vous rencontrez
lors de vos ballades, ou tout simplement des oiseaux qui fréquentent vos
mangeoires ou votre jardin.
Quelques jeunes adhérents nous ont rejoints cette année,
auxquels nous souhaitons la bienvenue. Ils pourraient avoir besoin de
conseils pour l’élevage de leurs oiseaux. Cela nous ramène à l’idée de
créer un groupe d’échanges de savoirs que nous avons déjà évoquée.
L’Oiseau Club ne s’est-il pas donné pour but de rassembler les éleveurs
amateurs et de les aider dans l’élevage de leurs protégés ? Pour ce faire,
nous recherchons quelques personnes prêtes à partager leur expérience
avec ces jeunes et pourquoi pas avec les autres adhérents !! N’hésitez pas
à nous contacter si vous êtes intéressé par la mise en place de ce groupe.
Même si le contact physique est à proscrire actuellement, on trouvera
toujours une solution pour échanger sur cette idée.
Nous sommes fin Janvier et certaines adhésions à l’Oiseau Club
Coulonnais et au CDE n’ont pas été renouvelées. Merci aux retardataires
de nous faire savoir ce qu’ils comptent faire pour 2021. Nous vous
précisons qu’à partir du 1er février il ne sera plus possible de bénéficier
des avantages que vous offrent ces adhésions, à savoir les commandes de
bagues et la revue des oiseaux exotiques (CDE), les frais de port gratuits
(pour achats groupés des bagues et quality bird) et la remise de 5 % chez
notre partenaire JMT distri, le repas de l’Assemblée générale le tout pour
la modique somme de 15 € !!!
En attendant de pouvoir nous retrouver, prenez soin de vous
et n’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur les différents points
énoncés dans ce journal.

Amicalement,
Christian FOUARGE


Décembre 2020

Bonjour à tous

J’espère que vous allez bien, malgré cette période actuelle plutôt
morose compte tenu de la crise sanitaire. Mais le temps passe vite et
nous voici déjà à la fin de l’année, avec ses moments festifs qui vont nous
mettre un peu de baume au coeur. Mais attention, ne relâchons pas
notre vigilance, continuons à respecter les gestes barrières !!!
L’année qui s’achève aura été une année bien triste aussi pour nos
élevages ; les bourses et les concours ont été réduits ou annulés, nous
privant ainsi du plaisir de nous voir et d’échanger sur notre passion.
Nous nous retrouvons avec des jeunes oiseaux dans nos volières alors que
recommence une nouvelle année de reproduction.
Malgré les contraintes qui nous ont été imposées en raison du
Covid, notre bourse a été une réussite, même si le nombre d’entrées a été
inférieur à celui des autres années. En revanche, nous avons battu le
nombre d’emplacements depuis le début de notre aventure et des
éleveurs n’ont pas hésité à faire un déplacement de 450 kms pour y
participer. Comme quoi notre bourse à Coulon commence à être connue !
Dans notre dernière édition, nous avons évoqué notre projet de
changer d’endroit pour notre bourse 2021, les contraintes dans la salle
rendant l’organisation de cette manifestation compliquée. L’équipe de
l’OCC continue de travailler sur ce projet, nous reviendrons vers vous
pour vous informer de son avancement.
La date de notre assemblée générale du 10 janvier à Coulon ne peut
vous être confirmée. Là aussi, les contraintes dans les salles de Coulon
sont drastiques et aucune ne peut accueillir le nombre de sociétaires de
l’OCC en respectant les distances imposées. De plus, il n’est pas possible
d’organiser de repas.
Il y a quand même une bonne nouvelle pour notre Club qui
comptera pour 2021 cinq jeunes adhérents de plus. Bienvenue à Lucas,
Océane, Olivier, Valentin et Enzo.
Pour ce qui est du Bureau deux membres sont sortants : Cyril
notre trésorier, et Maurice notre secrétaire. Mais peut-être se
représenteront ils …
Le bureau reste inchangé jusqu’à la prochaine Assemblée Générale.
Si vous souhaitez nous rejoindre, n’hésitez pas à nous faire part de votre
candidature.
Pour ceux qui n’ont pas encore réglé leur cotisation à l’OCC et au
CDE, pensez à le faire rapidement. Votre carte d’abonnement 2021 à
notre Club conditionne la remise sur vos achats au magasin JMT. Elle
vous sera délivrée à réception de votre règlement.
J’espère vous retrouver tous très bientôt.
Le bureau se joint à moi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin
d’année.

Amicalement,
Christian FOUARGE


Novembre 2020

Chers amis,

Comme vous le savez certainement, de nombreux départements français sont confrontés à un autre
virus, la grippe aviaire qui fait son retour… Nous vous conseillons, si ce n’est déjà fait, de protéger
vos volières extérieures pour éviter toute contamination de vos oiseaux.
Notre Assemblée Générale pourrait avoir lieu le dimanche 10 janvier 2021 (si les conditions
sanitaires du moment le permettent), à la salle des fêtes de COULON. Elle sera reportée à une date
ultérieure si nécessaire.
Cette année 2 membres sont sortants


Cyril ROUSSEAU, Trésorier,
Maurice KNOCKAERT, Secrétaire
Les adhérents qui souhaitent postuler pour l’une de ces deux fonctions, ou tout simplement rejoindre le bureau pour des « coups de main ponctuels » sont invités à contacter Christian FOUARGE avant le 15 Décembre.
Compte tenu de son investissement, notamment lors des manifestations, nous avons d’ores et déjà proposé à Sandra FAURE de rejoindre le Bureau.
Lors d’une réunion du 8 octobre, nous avons mené une réflexion sur l’organisation de notre bourse
annuelle, dont la date a été fixée au 12 septembre 2021. L’idée nous est venue de déplacer notre bourse sur le terrain de sport, situé 200 m après les feux de Coulon, sur la route de Benet et d’utiliser le tivoli déjà en place.
Cette idée nous a paru intéressante pour plusieurs raisons : la surface du tivoli est plus importance que celle de la salle des fêtes et permet donc d’accueillir
plus d’exposants, pas d’étage, (donc pas de risque de panne d’ascenseur…) possibilité pour les exposants et les visiteurs de se garer à proximité de la manifestation.
Cette possibilité a été évoquée au cours de la réunion organisée par la Mairie de Coulon avec toutes les Associations, afin d’établir le calendrier des réservations de salle et de matériel pour l’année à venir.
Christian, Maurice et Pascal ont participé à ces échanges.
Nous soumettons d’ores et déjà cette idée à votre réflexion.
N’hésitez pas à nous faire part de votre avis, de vos suggestions pour que nous puissions en reparler de vive voix lors de notre Assemblée Générale, sachant que cette organisation nécessitera plus de
travail. Les membres du bureau ne pourront pas à eux seuls assumer l’entière organisation de notre bourse sans aide d’adhérents volontaires !!!
Dernière chose : pensez à vos commandes de revues et à vos cotisations 2021.
Bon courage pour ce nouveau confinement auquel nous sommes contraints, prenez soins de vous et
de vos proches.

Amicalement,
Le Président,
Christian FOUARGE